• j'ai mangé la tête de ton lapin nain

     Accueil

     

    Les moustachus bien taillés, les rasés de prés, les types bien de loin et les bien connards de prés, les paroles faciles, l'absurdité bien posée et mal maîtrisée,  les arrogances slimées et salopes vite fistées, le comment il faut se fringuer et le comment il est bien de danser, les culs racés toujours bien emballés,  les particuliers fiers de l'être quand ils sont juste, tous, remplis de la même merde, les rock and pas roll et les faux décalages fuyards, les surfaces râpeuses au coeur lisse, les qu'as tu dit et les m'as tu vu ? m'as tu bien vu ? m'as tu bien-bien vu ?, les passe-partout mais je me montre, les j'étais là pour y être, les inscrits d'office, les envisagés et les envisageables, les plutôt cools, les qui peuvent juger de qui est classe et de qui est cramé, sacrées figures de cire et blasés à l'assiette pleine, batards tardifs, gitans à l'appartement flambant neuf, martyrs de supercherie, bagarreurs de fin de semaine, alcooliques pour l'ambiance, traine savates en pompes italiennes, toutes ces stars du rock factices qui n'ont que la putain d'attitude. Intelligence du show mais déficit de cervelle.Petit gratin local.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :